Aménagement de péniche

Ce sont vos rêves que nous accompagnons, dans le respect et dans la mise en avant de l’écosystème présent.

À quoi pourrait ressembler le toit de votre péniche ?

Pour l’instant, le toit de votre péniche reste désespérément nu. Pourtant, vous aimeriez pouvoir vous y poser au milieu de plantes le temps d’une lecture inspirante.

Vous vivez dans un logement atypique, vous ne faites déjà pas comme tout le monde. Continuez sur votre lancée, et distinguez-vous aussi en aménageant le toit de votre terrasse grâce à la permaculture. Prenez une bouffée d’oxygène au milieu des plants de légumes au son du bourdonnement des insectes pollinisateurs.

Espace chaleureux pour partager un repas entre amis, zone de jeux et découvertes avec votre enfant, coin ressourçant pour profiter d’une petite pause… le toit de votre terrasse deviendra vite votre pièce de vie favorite !

Comment la permaculture peut s’adapter au toit d’une péniche ?

La permaculture ça ne vaut pas que pour les fermes de plusieurs hectares où l’on peut recréer une forêt, placer une mare, construire des buttes, organiser les plantes dans un potager en rosace et y faire évoluer des chèvres. Oui, on peut créer ce genre d’aménagement. Non, on n’a pas à s’y borner.

Vous vous doutez bien que si nous vous proposons d’aménager le toit de votre péniche, c’est que la permaculture ne se limite pas aux grands espaces.
Cette méthode n’est pas l’accumulation de techniques à appliquer et répliquer à l’infini sans réflexion. C’est la mise en place d’un écosystème où l’humain, les végétaux et animaux évoluent en harmonie.

Voici les 3 grands principes de la permaculture urbaine que vous pouvez appliquer sur une péniche :
● Rendre la terre de vos pots de fleurs vivante grâce à l’apport de matière organique. Vos déchets de cuisine se transforment alors en or vert.
● Semer les graines des plantes que vous consommez. Vous perpétuez le cycle de la vie tout en débutant votre collection de graines.
● Créer un écosystème mettant à disposition nourriture et abri pour les insectes et lombrics. Vous accueillez ainsi la biodiversité et participez à la conservation des espèces animales.

Comment la permaculture s’ajuste à votre rythme de vie ?

Vous devez consacrer de l’attention à vos plantes. Seulement, comme vous n’allez pas à l’encontre de la nature, mais que vous travaillez avec elle, vous économisez votre énergie et votre temps.

Voici quelques exemples de petites actions qui réclament peu de temps, mais rapportent beaucoup :

  • placer vos épluchures au pied des plantes au fur et à mesure. Vous réduisez la taille de vos poubelles et nourrissez la terre de vos plantations en un seul geste ;
  • pailler la terre au pied des plantes. Vous créez une couverture qui protège de l’évaporation et fait un lieu de vie confortable pour les insectes ;
  • mettre en place un système d’irrigation autonome. Vos plantes se servent en eau en fonction de leurs besoins.

Vous avez hâte de déguster votre production de fruits et légumes poussés sans traitement chimique ?

Le nom Naturbanisme est protégé par l'INPI.

Mentions légales - Politiques de confidentialité